Newsletters Unicancer.fr
Fr En

Groupe d’Etude des Tumeurs UroGénitales

Nous contacter

Des questions concernant notre groupe d’experts, nos recherches ou nos essais cliniques ?

Le GETUG élabore des programmes de recherche sur les cancers touchant différentes parties du système urogénital.

Descriptif

Créé en 1994, le GETUG est devenu le groupe coopérateur de référence dans son domaine.

Le GETUG rassemble des experts issus de plusieurs spécialités, comme des oncologues médicaux, des radiothérapeutes, des urologues, des anatomopathologistes et des statisticiens, qui travaillent sur les cancers urogénitaux. Ce groupe coopérateur d’experts français définit les domaines prioritaires de recherche et développe les essais cliniques correspondants.

Un partenariat a été établi en 2010 avec l’AFU (Association Française d’Urologie) afin de mener conjointement des essais thérapeutiques nationaux et internationaux de phases II et III.

Un partenariat a été établi en 2010 avec l’AFU (Association Française d’Urologie) afin de mener conjointement des essais thérapeutiques nationaux et internationaux de phases II et III.

Ce partenariat vient renforcer une collaboration commencée en 2004 entre le GETUG et l’AFU et à l’initiative de l’étude GETUG-AFU 15 comparant l’association d’une hormonothérapie au docétaxel à une hormonothérapie seule dans le cancer de la prostate métastatique hormono-sensible.

L’Institut national du cancer (INCa) a labelisé l’intergroupe GETUG-AFU nommé ICF-URO en 2015 par l’intégration du CeREPP (Centre de Recherche sur les Pathologies Prostatiques et urologiques) et a renouvelé la labelisation de l’intergroupe GETUG-AFU-Alliance en 2018.

Le GETUG collabore avec un très large réseau d’hôpitaux universitaires, d’hôpitaux généraux, de CLCC et d’établissements privés en France et à l’étranger et développe des projets de recherche à l’échelle internationale en créant des liens avec des groupes coopérateurs ou des universités en Europe et aux États-Unis (SOGUG, ICORG, EORTC, SAKK, MD Anderson, RTOG, UCL, etc.)

Communications et publications

10 publications en 2021

14 communications lors de congrès internationaux dont 7 communications orales en 2021

Télécharger la liste des publications du GETUG

Télécharger la liste des communications du GETUG en 2021

La communication des résultats des études prospectives conduites par le GETUG, lors de congrès internationaux majeurs ainsi que dans des revues à « fort facteur d’impact », a permis au groupe d’acquérir une large visibilité internationale au fil des ans et de mener des essais à l’échelle européenne (programme PEACE – Prostate cancer Consortium in Europe), comme les essais PEACE 1 et PEACE 2, dirigés par le Professeur Karim Fizazi.

Le GETUG collabore aussi avec de nombreuses entreprises pharmaceutiques, comme ASTELLAS, BAYER, BMS, FERRING, IPSEN, JANSSEN, ROCHE, SANOFI, ASTRA-ZENECA qui fournissent des traitements expérimentaux et des financements pour réaliser les essais cliniques.

Le GETUG est un acteur international essentiel dans la recherche clinique sur les cancers uro-génitaux

41 essais cliniques multicentriques nationaux et internationaux financés par Unicancer depuis la création du GETUG

11 essais en cours d’inclusion, dont 6 essais internationaux.

405 patients inclus en 2021 dans des essais promus par Unicancer

Orientations stratégiques

Priorités stratégiques :

La stratégie actuelle de recherche du GETUG est orientée sur trois axes majeurs :

  • Priorisation des essais hautement compétitifs et ayant le potentiel de changer les pratiques
  • Valorisation d’essais cliniques antérieurs
  • Nouvelles stratégies thérapeutiques :
    1. Traitement local non irradiant
    2. Intégration de l’imagerie aux projets de recherche
    3. Promotion du domaine « réparation de l’ADN »

Gouvernance

Le GETUG agit sous la gouvernance d’un comité de pilotage composé de membres issus de diverses spécialités et ayant une expérience significative dans le domaine des essais cliniques portant sur les cancers urogenitaux. Les membres de ce comité représentent les diverses institutions (FCCC, hôpitaux universitaires, hôpitaux privés) participant aux essais cliniques et à la définition de la stratégie du groupe.

Les principales missions du comité de pilotage sont de :

1- Définir la stratégie du groupe 

2- Proposer et construire des essais cliniques et des enquêtes prospectifs ou des études rétrospectives 

3 – Valider la valeur scientifique des études 

4 – Collaborer avec des groupes coopératifs internationaux 

3 – Mener des études cliniques nationales et internationales en oncologie, répondre à des questions scientifiques sur les cancers urogénitaux 

5 – Identifier et faire participer tous les experts du groupe à la conception des études 

Projets phares

PEACE 1

L’essai PEACE 1 est une étude prospective de phase III, randomisée, d’évaluation de l’association d’un traitement par déprivation androgénique avec docetaxel, avec ou sans radiothérapie, avec ou sans abiraterone et prednisone chez les patients présentant un cancer de la prostate métastatique hormono-naïf. Cette étude est menée à l’échelle européenne dans 100 sites environ, dans lesquels 1 173 hommes ont été inclus entre novembre 2013 et décembre 2018. Sources de financement : Janssen Pharmaceutical NV, Ipsen, Sanofi, PHRC.

Pour aller plus loin

Découvrez le programme PEACE

Alban 

L’essai Alban, dans lequel 300 patients environ sont déjà inclus en France, est financé par Roche. C’est un essai de phase III, randomisé, en ouvert, évaluant l’efficacité de l’atezolizumab administré de manière concomitante à des instillations vésicales de BCG (Bacille de Calmette-Guérin) durant 1 an chez des patients atteints d’un cancer de la vessie non infiltrant le muscle, à haut risque de récidive et non préalablement traités par BCG. L’essai est mené en France, en Belgique et en Espagne, avec pour objectif l’inclusion de 516 patients au total. 

Peace 6 UNFIT

Essai de phase III randomisé en double aveugle évaluant l’efficacité de l’ADT +/- darolutamide chez les patients atteints d’un cancer de la prostate de novo métastatique vulnérables avec une capacité fonctionnelle amoindrie et non éligibles au docétaxel ou aux agents ciblant les récepteurs aux androgènes.  Cet essai clinique est financé par Bayer et sera mené dans 14 pays au cours des prochaines années.

Comment proposer un projet de recherche ?

Les critères d’acceptation/refus d’une étude/d’un essai à développer au sein du GETUG sont transparents :

  • Adéquation ou non à la stratégie du groupe
  • Innovation et originalité
  • Faisabilité médicale, technique et financière

La proposition doit être rédigée sous la forme d’un synopsis , adressé par e-mail au responsable du programme clinique d’Unicancer

Le synopsis doit comprendre : titre et acronyme, objectifs, critères d’évaluation, critères d’inclusion et d’exclusion, plan de l’étude, traitements à l’étude s’il y a lieu, contexte scientifique, hypothèses statistiques, coûts estimés (si disponibles) et type de soutien financier envisagé.

Le synopsis doit être rédigé en anglais.

Les projets sont d’abord discutés en AG et suivis par le COPIL.

Le responsable du projet sera invité à présenter sa proposition lors d’une réunion du comité de pilotage ou d’une Assemblée Générale. Après validation, l’essai peut être mis en place avec l’aide de l’équipe projet d’Unicancer.

Membres du COPIL du GETUG

Programmes phares