ESME

21 octobre 2021

ESMÉ : améliorer la prise en charge des patients à partir des données de vie réelle en cancérologie

Lancé en 2014 par la R&D d’Unicancer et soutenu par l’ensemble des Centres de lutte contre le cancer (CLCC), le programme ESMÉ (« Épidémio-Stratégie Médico-Economique »), initiative académique indépendante, a pour ambition de centraliser les données de vie réelle des patients traités pour un cancer en France.

L’objectif d’ESMÉ est de décrire au cours du temps l’évolution de la prise en charge des patients et des stratégies thérapeutiques, dans une approche médico-économique à grande échelle.

Trois plateformes de données ont déjà été constituées dans le cancer du sein métastatique, le cancer de l’ovaire et le cancer du poumon.


CANCER DE L’OVAIRE
10 495 patients enregistrés en 2020


CANCER DU POUMON METASTATIQUE NON A PETITE CELLULE
26 816 patients enregistrés en 2020


CANCER DU SEIN METASTATIQUE
26 216 patientes enregistrées en 2020

Pour chaque pathologie ou domaine thérapeutique, la plateforme de données ESMÉ s’appuie sur les données anonymisées documentées par les professionnels de santé.

Ce programme permet donc de générer des connaissances complémentaires de celles issues des essais cliniques randomisés.

À disposition de la communauté scientifique et médicale (chercheurs et cliniciens), ESMÉ permet de développer des recherches sur le traitement des cancers en vie réelle en France (stratégies thérapeutiques, déterminants, efficience, etc.). Elle fournit également des données indépendantes pour soutenir les autorités de santé françaises dans leurs missions d’évaluation des produits de santé.

Ainsi, le programme ESMÉ a vocation à devenir un outil potentiel d’aide à la décision en santé.

ESMÉ, une plateforme de données unique en France

La constitution d’une base de données ESMÉ est alimentée aujourd’hui à partir de trois sources d’information :

  • La base « patient », centralisant les données disponibles dans les dossiers patients informatisés (DPI);
  • La base « traitement », centralisant les données relatives aux dispensations réalisées par la pharmacie ;
  • La base « séjour », centralisant les données décrivant les séjours hospitaliers.

Ainsi, aucune donnée nouvelle n’est créée : ESMÉ permet de structurer dans un format commun les données existantes des CLCC et des hôpitaux universitaires et généraux participants, pour mieux les comprendre et les analyser (données rétrospectives longitudinales).

Le programme ESMÉ a pour ambition de constituer la plus grande plateforme de données de vie réelle sur les patients traités pour un cancer en France. Son enrichissement avec des données provenant d’autres structures hospitalières publiques et privées permettra d’atteindre cet objectif

Anne-Laure Martin, Directrice des datas et des partenariats

La plateforme est soutenue par des partenaires industriels majeurs : Pfizer (dont le soutien pour le cancer du sein métastatique a été renouvelé en 2020 pour 3 ans), Roche, AstraZeneca, MSD, Daiichi Sankyo, Esai, BMS (en tant que coordinateur du programme de partenariat international IO-Optimise pour l’optimisation de l’immunothérapie dans le cancer du poumon avancé ou métastatique, auquel Unicancer participe) et, depuis 2020, GSK (pour le cancer de l’ovaire), Janssen and Amgen (ces deux derniers pour le cancer du poumon avancé ou métastatique).

Bloc contact : esme@unicancer.fr

Téléchargement

Téléchargez notre lexique

Téléchargez la brochure ESME
Téléchargez la brochure ESME
Contact presse
Adelaïde BRION

Programmes phares

Actualités